François Ier – Portrait

  • François Ier devient roi de France à l’âge de 20 ans le 1er janvier 1515. Alors duc d’Angoulême, il succède à Louis XII. Ce dernier n’avait pas de descendant et c’est donc François, son cousin qui devient roi. Il épouse d’ailleurs la fille de ce dernier : Claude de France. Il s’entoure de personnes dont il a confiance et notamment de sa mère Louise de Savoie qui assurera la régence deux fois. Il choisir comme emblème la salamandre symbolisant le pouvoir sur le feu, on la retrouve dans de nombreux châteaux. 
  • De suite après son couronnement, François Ier part combattre en Italie afin de récupérer le duché de Milan aux côtés du chevalier Bayard. Bien que sanglante pour les deux camps, la bataille de Marignan est remportée par les français qui récupèrent donc le Milanais. Cette victoire lui permet d’asseoir son règne et de renforcer son prestige. C’est en effet une des rares fois où les suisses perdent au combat. 
  • François Ier hérite d’un royaume très puissant et extrêmement riche. La France couvre alors plus de 450 000 km2 et contient entre 15 et 18 millions d’habitants. François Ier désire étendre son pouvoir au-delà des mers et envoie notamment Jacques Cartier qui découvrira le Canada. Bien que riche, les finances royales sont souvent mises à sec par l’entretien de la Cour mais également par les travaux pharaoniques entrepris par François Ier. 
  • François Ier est également très connu pour sa réorganisation du royaume. En effet ce dernier hérite des institutions quelques peu archaïques du Moyen Âge. Il multiplie alors les conseils royaux et crée de nouvelles charges de fonctionnaires que ces derniers vont acheter, permettant ainsi de renflouer les caisses. Le français devient également la langue officielle du royaume et de l’administration. Les seigneurs conservent cependant un pouvoir important que François Ier tente de diminuer en envoyant les seigneurs au combat. 
  • Tout au long de son règne, François Ier doit faire face à un redoutable adversaire, Charles Quint, empereur du Saint Empire romain germanique composé alors des Pays-Bas, de l’Autriche de l’Espagne et d’un vaste empire colonial. François Ier va donc tenter de s’allier avec le roi anglais, Henri VIII et l’accueille en France au camp du drap d’or mais ce dernier finira par s’allier à Charles Quint. La lutte est incessante avec les puissances européennes et François Ier sera même fait prisonnier à la bataille de Pavie en 1525. A l’aide d’alliances et de mercenaires toujours plus onéreux, François Ier parvient à rendre un royaume intact à l’issue de son règne. 
  • François Ier est aussi un prince mécène. Il donne de nombreux divertissements et fêtes. Il rebâtit les châteaux selon les idéaux de la renaissance italienne. Après Marignan, il fait notamment venir d’Italie Léonard de Vinci et conserve après la mort de ce dernier la Joconde. La plus grande construction de son règne est le château de Fontainebleau, dont il est possible aujourd’hui d’admirer la célèbre galerie à la gloire du roi. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s