L’incroyable histoire du château d’Alexandre Dumas, Monte-Cristo

Alexandre Dumas est l’un des plus grands écrivains français. Connu pour ses chefs d’œuvre tels que le comte de Monte-Cristo ou bien les Trois Mousquetaires, ce dernier fait construire à l’apogée de sa carrière, en 1844, le merveilleux château de Monte-Cristo, perché sur la colline de Port-Marly. Embarquons dans son histoire romanesque…

Alexandre Dumas naît le 24 juillet 1802 à Villers-Cotterêts, fils d’un général et d’une fille d’aubergiste et petit-fils d’une ancienne esclave de Saint-Domingue. Il n’est à l’origine pas réellement passionné par les études et rentre dans une étude notariale. Il développe cependant petit à petit son goût pour la littérature. Il fait ses premiers pas comme écrivain avec une pièce de théâtre : Henri III et sa cour. La révolution de 1830 marque un tournant important pour lui notamment dans son engagement politique, il est en effet fervent défenseur de la République. 

Dessin représentant Alexandre Dumas en 1832

Alexandre Dumas photographié par Nadar en 1855

Les pièces d’Alexandre Dumas ne connaissant que des succès mitigés, ce dernier se tourne alors vers le roman. La lecture de plusieurs feuilletons le convainc de se lancer dans ce genre littéraire. C’est ce choix qui amène Alexandre Dumas à la gloire. En effet, la publication en feuilletons de ses romans : les Trois Mousquetaires et le Comte de Monte-Cristo dans des quotidiens rencontre un succès phénoménal. 

Le supplément du siècle, 28 septembre 1845, Le comte de Monte-Cristo

Premier épisode des Trois Mousquetaires – Paru dans le Siècle, le 14 mars 1844

C’est à cette époque, à l’apogée de sa carrière, et après les succès des Trois Mousquetaires et du Comte de Monte-Cristo, qu’Alexandre Dumas décide de faire construire son propre château. Le succès est tel qu’Alexandre Dumas souhaite se retirer un peu à l’écart pour être au calme et écrire ses manuscrits. Ce dernier fait ainsi appel à Hippolyte Durand afin de construire un palais de style renaissance. Ce château est la métaphore de la réussite d’Alexandre Dumas, tout droit sorti d’un de ses romans et portant ses emblèmes. Le jardin est également aménagé selon ses goûts, à l’anglaise avec des rocailles et des grottes. Une fois que ce château est construit, Alexandre Dumas pend la crémaillère le 25 juillet 1847. La légende raconte que 50 invités étaient conviés à cette petite fête et que près de 600 personnes ont finalement assisté à cet évènement.

Le château est notamment reconnaissable par ses sculptures sur toutes les façades. L’écrivain y fait sculpter des portraits d’écrivains mais également sa propre devise au-dessus de la porte d’entrée : « J’aime qui m’aime ». Une des pièces remarquables est le salon mauresque construit par des artisans tunisiens. Alexandre Dumas fait également construire un cabinet de travail de style néo-gothique, le château d’If.

Blason et devis d’Alexandre Dumas

Salon mauresque

Château d’If

Malheureusement, la belle histoire de ce château rêvé par Alexandre Dumas connaît une fin prématurée. En effet en 1848, Alexandre Dumas ne connaît plus le même succès et il est poursuivi par de nombreux créanciers. Il doit alors vendre sa propriété ainsi que tout le mobilier qui le décore. Ce dernier le quitte définitivement en 1851. Jusqu’en 1969, la château connaît de nombreux propriétaires différents. Mais faute d’entretien, ce dernier est infiltré par les eaux et menacé de destruction. Un projet immobilier prévoit en effet de le démolir et d’y construit des logements. Afin de sauver ce château de la ruine, deux associations se forment et parviennent à maintenir en vie ce bijou du patrimoine. Aujourd’hui ce merveilleux château perdu dans les âges est ouvert à la visite et de nombreux passionnés continue de faire vivre l’esprit romanesque d’Alexandre Dumas.

Par Mathilde Gadeyne pour Héritages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s