Que reste-t-il de Lutèce aujourd’hui ?

Vue de Lutèce (Archéo 3D)

Que reste-t-il aujourd’hui de l’ancien Paris du Iersiècle, qui était appelé encore Lutèce ? Le Parisien et le visiteur l’oublient trop souvent mais nous pouvons encore constater dans certains lieux de la capitale des vestiges de Lutèce dans laquelle vivaient les Gaulois et les Romains, juste après la Guerre des Gaules et la romanisation du territoire par les Romains à partir de la fin du Iersiècle avant Jésus Christ. Très vite, la cité, peuplée de près de 10 000 habitants[1], se dote de monuments caractéristiques de la civilisation romaine et son habitat subit une forte modification afin de s’adapter à l’influence et à la culture de l’Empire romain. Au fil des siècles, la superficie de Lutèce s’étend et après la chute de l’Empire Romain à la fin du Vesiècle, les Francs Saliens fixent leur nouvelle capitale à Paris. Durant les premiers siècles de la période médiévale, l’influence germanique remplace le style antique, tombant vite dans l’oubli. Mais Paris s’est-elle débarrassée véritablement de son héritage romain ? Plusieurs monuments gallo-romains existent encore de nos jours, notamment les thermes de Cluny, anciens thermes de la cité romaine ou alors les restes de l’amphithéâtre, situé anciennement en dehors de Lutèce pour éviter les perturbations sonores. Enfin, d’autres bâtiments, fondamentaux à une cité romaine, ont totalement disparu comme c’est le cas du forum romain ou des temples. En 2012, le grand groupe Dassault Systemes lance son application « Paris 3D Saga » permettant à chacun de visiter Paris et ses monuments à travers les siècles. Une application qui propose notamment de se promener librement dans Lutèce durant l’époque gallo-romaine et de découvrir à quoi pouvaient bien ressembler ces bâtiments, en partie ou totalement disparus. Cet article permet de mieux connaître et comprendre la fonction et la situation de ces édifices.

Forum de Lutèce (Archéo 3D)

Lutèce : lieu politique

Au Iersiècle après Jésus Christ, Lutèce est l’une des cités les plus importantes de la Gaule. Comme toute cité de l’Empire romain, Lutèce possède un forum, lieu politique, commercial et religieux de la cité. De ce grand ensemble, il ne reste aujourd’hui que quelques fondations sous le niveau du sol. Situé en contrebas de l’actuelle rue Soufflot et du Panthéon, coincé entre la rue Saint-Jacques – l’artère principale de Lutèce appelée Cardo Maximus– et le boulevard Saint-Michel, l’ancien forum est constitué d’un temple à cellafermée surélevé sur un podium, dont le fronton supporté par six colonnes, surplombait la place du forum. Cette place est ceinte par une enfilade de bâtiments ouverts sur la place par des portiques à colonnades donnant sur des boutiques couvertes. En face du temple, le long du Cardo Maximusse trouvait la basilica. La basilique romaine, très différente de la basilique religieuse médiévale, n’a pas une fonction cultuelle mais bien politique ! La basilique de Lutèce est un grand bâtiment clos dédié au rassemblement politique comme les curiae, servant de lieu de réunion politique et de débat. C’est également dans cette salle que se déroule la justice, dont les séances des procès se tiennent et où les verdicts peuvent être annoncés. La présence du temple en face de la basilique rappelle la présence religieuse, dans une société où les dieux étaient omniprésents dans la vie sociale des individus.

Lutèce : lieu de vie

Comme toute cité romanisée de Gaule, Lutèce possède des établissements destinés à la société romaine. Dès le Iersiècle après Jésus Christ, la cité construit de monumentaux thermes dont une grande partie sont encore conservée. Situées aujourd’hui entre le boulevard Saint-Michel et la rue du Sommerard, les vestiges furent restaurés au XIXesiècle notamment le frigidarium, aujourd’hui visitable au Musée de Cluny. Tout comme le forum, la société romaine se presse aux thermes, vaste ensemble destiné à l’hygiène de vie. Les Romains et les Gaulois déposent d’abord leurs effets personnels et leurs vêtements dans l’apodyterium. De là, ils avaient ensuite accès tantôt aux bains, tantôt à la palestra (piste de course), lieu d’exercices physiques. Le visiteur pouvait aussi profiter du tepidarium (salle à bassin d’eau tempérée) ou du caldarium(salle à bassin d’eau chaude), mais aussi du sudatorium, pièce sèche dégageant de fortes vapeurs d’eau chaude, proche de nos saunas modernes. Une fois les pores de la peau ouverts par la chaleur et après le nettoyage de la peau, les Parisiise rendaient au frigidarium (salle à bassin d’eau froide) comportant la piscine (natatio)[2], afin de raffermir la peau en refermant les pores pour limiter l’entrer des impuretés. A l’extérieur, une fontaine permettait d’alimenter le quartier en eau. Les thermes de Lutèce sont des endroits de rencontre et de discussion pour les notables de la cité mais aussi pour les populations plus modestes.

Thermes de Lutèce (Archéo 3D)

Lutèce : lieu de jeux

Afin de distraire et assurer le divertissement des habitants de Lutèce, un grand amphithéâtre est fondé dès le Iersiècle à l’extérieur de la ville. Les vestiges de l’amphithéâtre, appelés « les arènes de Lutèce » furent découverts lors des travaux haussmaniens à la fin des années 1860 et au début des années 1870[3]. Situés tout près de la Place Monge, entre la rue Monge et la rue de Navarre, les restes de l’amphithéâtre sont encore visibles, ouverts au public. Seuls les gradins inférieurs, la base du mur de scène et certains vomitoriorumfurent conservés. Le reste de l’édifice a totalement disparu. C’est dans cet amphithéâtre que les Romains et les Gaulois romanisés se rendaient pour assister à des pièces de théâtre jouées sur la scène devant la fosse, ou observer des combats de chasses d’animaux sauvages sur le sable de l’arène. C’est aussi en contrebas de la scène que se déroulaient les combats de gladiateurs, ces professionnels du combat qui se battaient pour satisfaire le public.

Arènes de Lutèce (Archéo 3D)

Conclusion

Lorsque la Gaule est devenue romaine, les peuples gaulois ont du s’adapter et s’acculturer aux mœurs et aux modes de vie des Romains. Lutèce, comme toutes les cités gauloises, subit une profonde transformation dès le Iersiècle après Jésus Christ afin de recevoir les élites romaines et gauloises qui se développent dans la nouvelle Gaule romanisée. Dès le début du Moyen Âge, cet amphithéâtre fut, comme le forum et les thermes, abandonné et servit de carrière de pierres pour d’autres constructions, notamment des maisons ou les toutes premières églises de Paris.

Les monuments romains à visiter à Paris :

  • Forum (disparu) : Rue Soufflot.
  • Thermes de Cluny : Boulevard Saint-Michel.
  • Arènes de Lutèce : Rue Monge.

[1]LÉVY (Claude), « La population de Lutèce avant 275 après J. –C. » in Population, 17eannée, n°2, 1962, pages 327-328.

[2]BOUET (Alain), SARAGOZA (Florence), FAUDUET (Isabelle), ODENHARDT-DONVEZ (Isa), « Thermes et pratiques balnéaires dans le chef-lieu de cité des Parisii », in Gallia, tome 65, 2008, pages 355-403.

[3]CAPITAN (Louis), « Fouilles des Arènes de Lutèce », in Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 59eannée, n°3, 1915, pages 195-203.

Bibliographie

  • BOUET (Alain), SARAGOZA (Florence), FAUDUET (Isabelle), ODENHARDT-DONVEZ (Isa), « Thermes et pratiques balnéaires dans le chef-lieu de cité des Parisii », in Gallia, tome 65, 2008, pages 355-403.
  • CAPITAN (Louis), « Fouilles des Arènes de Lutèce », in Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 59eannée, n°3, 1915, pages 195-203.
  • LÉVY (Claude), « La population de Lutèce avant 275 après J. –C. » in Population, 17eannée, n°2, 1962, pages 327-328.

Sources images

Archéo 3D – Paris antique : http://www.archeo3d.net/?page_id=1380 (dernière date de consultation : 11 février 2021).

Par Émilien Vaille

Un commentaire sur “Que reste-t-il de Lutèce aujourd’hui ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s