10 questions posées à Hélène ou Carnet d’Histoire

1.     Qui se cache derrière « Carnet d’histoire » ?

Bonjour à tous ! Je suis Hélène, la fondatrice de Carnet d’Histoire. Du haut de mes 32 ans bien tassés, je suis une grande passionnée d’Histoire et de Patrimoine. Je ne peux pas résister à l’envie de visiter un château ou de bouquiner un livre historique. En dehors de cette passion dévorante, je travaille depuis maintenant 8 ans dans le webmarketing, qui me passionne également au quotidien. Etant petite, j’avais pour rêve de devenir guide touristique à Paris. J’avais appris par cœur toute l’Histoire des monuments de Paris (je n’ai malheureusement pas tout retenu…). 

2.     Comment est né « Carnet d’histoire » ?

Carnet d’Histoire est né d’une réelle passion pour le Patrimoine et pour l’Histoire, depuis mon plus jeune âge, et de ce besoin de concrétiser cette passion. J’avais une véritable envie de pouvoir échanger et partager avec d’autres passionnés, et de sensibiliser à l’Histoire. Travaillant dans le digital, c’est donc tout naturellement que j’ai lancé mon compte Instagram en octobre 2018, qui a très vite trouvé sa famille de passionnés. C’est ainsi que l’aventure Carnet d’Histoire est née ! Suite à de nombreuses demandes, j’ai ensuite lancé un blog en avril 2020. Le blog fut l’occasion pour moi d’assouvir ce désir d’écriture, et de traiter beaucoup plus en profondeur certains sujets historiques. Vous pouvez retrouver le blog juste ici 

3.     D’où vient votre passion pour les châteaux et l’histoire ?

Cette passion me vient de ma grand-mère paternelle, une grande férue d’Histoire. A chaque fois que je lui rendais visite, j’étais en admiration devant sa sublime bibliothèque. Elle avait de splendides livres sur Louis XIV, Clovis, François Ier. J’ai l’honneur de conserver ses beaux livres dans ma bibliothèque maintenant.

Voyant mon vif intérêt, ma grand-mère Charlotte s’est mise à m’écrire des carnets entiers me contant l’Histoire des Rois et des Reines de France. Mes parents me lisaient ensuite ces carnets le soir pour m’endormir. D’où le nom de “Carnet d’Histoire”. 

4.     Votre Château préféré (pourquoi ?) et votre période préférée (pourquoi) ?

Même si la liste est vraiment très longue, je suis en admiration depuis toujours par le Château de Chenonceau. J’aime son architecture unique et originale au-dessus du Cher. Je trouve que Chenonceau possède un charme fou et clairement inégalable. Et que dire de son intérieur ! Le Château de Chenonceau est élégamment meublé, et reflète à merveille tous les siècles qu’il a pu traverser. On retrouve entre ses murs l’Histoire des nombreux personnages historiques qui ont eu la chance d’y résider. Ce que j’aime beaucoup dans ce Château, c’est également son Histoire très particulière. Des femmes illustres ont façonné ce château pour en faire un lieu plein d’élégance. C’est d’ailleurs pour cela qu’on le surnomme “Le Château des Dames”. Diane de Poitiers, qui l’a reçu en cadeau de son amant le Roi Henri II. Sa grande rivale, Catherine de Médicis, célèbre Reine de France. Louise de Lorraine, épouse du Roi Henri III, qui viendra pleurer son époux défunt à Chenonceau. Et encore tant d’autres. Je pourrais en parler pendant des heures.

Concernant ma période préférée, je dirais sans hésitation le Grand Siècle. Le Royaume de France est alors à son apogée, les avancées sont considérables. Et surtout, je suis passionnée par Louis XIV, ses courtisans et bien entendu le Château de Versailles. Les écrits sont nombreux à cette période, nous permettent de connaître leurs modes de vie et toutes les intrigues qui ont pu survenir à la Cour de France. Les écrits de Saint Simon notamment sont vraiment intéressants. C’est une période que j’évoque très régulièrement sur le blog avec des articles comme sur les deux femmes de Louis 14

5.     Comment construisez-vous votre ligne éditoriale ?

Je me fie beaucoup à ce que recherche ma communauté et mes lecteurs. Cela me tient à cœur de leur proposer du contenu, que ce soit visuel ou rédactionnel, qui va les intéresser. Je fais donc de nombreuses story Instagram pour savoir s’ils aimeraient voir d’autres choses, et j’adapte en fonction.

C’est également très important pour moi de valoriser un lieu historique en fil rouge. J’aime en parler très régulièrement, en évoquant différents sujets qui peuvent intéresser comme l’architecture, l’Histoire, le mobilier. Il y a tellement à dire !

6.     Qu’est-ce que vous préférez dans votre travail pour Carnet d’Histoire ?

L’échange ! Que ce soit avec ma communauté / mes lecteurs, d’autres passionnés ou bien des professionnels. Je n’aurais jamais pensé, en lançant Carnet d’Histoire, pouvoir faire autant de riches rencontres. C’est un véritable plaisir de pouvoir partager ma passion, en apprendre plus chaque jour sur l’Histoire et le Patrimoine. 

7.     Vous avez écrit un article « Sauvons le château du Duc d’Épernon »,vous êtes également activement engagée dans la sauvegarde du patrimoine ?

C’est un sujet qui me tient vraiment à cœur : sensibiliser le public à la préservation du Patrimoine, mais également les professionnels et le gouvernement. Plus de 600 châteaux sont aujourd’hui en danger, et sur le point de disparaître. Abandonner notre patrimoine bâti, c’est abandonner notre Histoire. Dans le cas du Château du Duc d’Epernon, c’est une véritable honte. Le château possède une Histoire exceptionnelle et a accueilli des personnages historiques, dont des Rois et Reines de France. L’économie a alors pris le pas sur l’Histoire. 

Je pense qu’il est important de faire entendre sa voix et de s’unir pour préserver tous ces témoignages de notre Histoire. Ensemble on est plus fort parait-il, alors unissons nous pour nos châteaux, abbayes, églises, moulins…

8.     De plus en plus de blogs ou sites dédiés à l’histoire se développent. Qu’en pensez-vous ? Est-ce une nouvelle manière d’aborder l’histoire au XXIème siècle ?

L’Histoire 3.0 est clairement l’avenir pour moi ! Le digital est en perpétuelle évolution, et offre des perspectives infinies. Quand des documents historiques très rares étaient autrefois enfermés et non diffusés, ils sont maintenant scannés et accessibles à tous. Même si l’on habite en France, sans la possibilité de voyager, on peut découvrir un palais en Inde ou en Russie, directement sur son canapé. Et cela se confirme encore plus depuis 1 an avec cette crise sanitaire. L’Histoire s’ouvre alors à tous et tout le temps. C’est un très bon moyen d’attirer les jeunes, qui sont de moins en moins intéressés par l’Histoire. Le web permet alors de pouvoir redynamiser l’apprentissage de l’Histoire. Le seul risque dans cette expansion est de tomber sur des informations totalement fausses. De nombreux blogs ou sites dédiés ne font pas de recherches très approfondies, et diffusent alors des anecdotes infondées. 

9.     Les musées/châteaux ont du mal à attirer les 18-30 ans. Quelques mots pour les encourager à (re)découvrir le patrimoine ?

Il faut voir le patrimoine comme une affaire de famille. Le Patrimoine, c’est l’héritage que nous ont laissé nos ancêtres. Ils ont mis du cœur à édifier nos châteaux, nos églises. Chaque lieu à une Histoire à raconter, et derrière cette Histoire, il y a des hommes. S’y intéresser, c’est donc s’intéresser à ce qu’ils ont voulu nous transmettre. Comme tout ce que l’on construit aujourd’hui pour les générations futures. Beaucoup de choses sont en plus mises en place pour pouvoir dynamiser et rendre beaucoup plus ludiques les découvertes. Alors foncez !

10.  Des projets à venir ? 

Toujours ! La clé est de savoir se renouveler. Mon objectif est de pouvoir aller encore plus loin dans le partage et l’échange. En avant-première, je vous annonce que je vais bientôt lancer les “Apér’Histoires” ! L’idée est de mettre en place des visioconférences, avec deux – trois experts / passionnés de l’Histoire, et qui viendront nous raconter de façon ludique des anecdotes historiques. Et tout cela au moment de l’apéro, c’est toujours plus agréable avec un petit verre. Je vais également lancer des podcasts sur différents sujets d’Histoire. Il y a encore beaucoup de gros projets en tête, que je garde pour moi pour l’instant. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s