Les botanistes

Versailles est connue pour son histoire royale et pour son magnifique château entouré des jardins imaginés par Le Nôtre en 1661. C’est son génie qui donna au jardin “à la française” la réputation qu’il connaît aujourd’hui. 

Un siècle plus tard, à l’arrivée de Louis XVI à la tête du royaume, les jardins de Versailles font l’objet d’une replantation totale. C’est à cette époque qu’est construit le Bosquet des bains d’Apollon.  En 1774, Louis XVI offre à Marie-Antoinette le Petit Trianon. Le jardin y accueille la plus importante collection botanique d’Europe. Une riche collection de 4000 plantes rares et étrangères plantées sous Louis XV dans le but d’être acclimatées : des ananas, des haricots, des vanilliers, des cacaoyers… Mais la reine voulant un jardin anglo-chinois, décida de la faire enlever. Les milliers d’espèces trouvèrent refuge au Jardin des Plantes à Paris.

Le XVIIIe est un siècle marqué par les explorations. Très souvent, les botanistes prennent part à ces voyages lointains et c’est ainsi que de très nombreuses plantes sont découvertes, cultivées, acclimatées et viennent enrichir le patrimoine gastronomique que l’on connaît aujourd’hui avec des aliments comme le sucre, le café, le chocolat…

Sources :

G. Lamy, Le jardin du Roi à Trianon de 1688 à nos jours : de la mémoire à l’héritages, 2015

J. Vitaux, La mondialisation à table, Chap 9 « Les botanistes du XVIIIe siècle : découvertes et cultures coloniales », pp. 75-86, 2009

Anne-Charlotte Phan