Les gardes du corps du Roi

Unité militaire d’élite rattachée à la cavalerie, les gardes du corps sont intégrés à la Maison Militaire du Roi, c’est-à-dire au service direct de sa Majesté. Les gardes du corps ont plusieurs missions. La première est de surveiller le palais et ses portes pendant la nuit, la seconde est d’assurer la sécurité du souverain lors de ses déplacements.

La Maison Militaire du Roi, créée par Charles VII en 1423 et dissoute le 25 juin 1791 par l’Assemblée Nationale, était divisée en quatre compagnies. Avec cette garde royale, les rois français voulaient affermir leur pouvoir tout en se prémunissant des dangers, surtout lors de périodes troublées (guerre de Cent Ans, guerre de Religions…).

L’uniforme des Gardes du corps du Roi se compose de bas, d’une culotte et d’une veste rouges. Leurs autres habits sont bleus, c’est de là que vient leur surnom de «Maison bleue du Roi ». Les gardes ont également une épée sur laquelle est gravée la devise “vive le Roy”.

En fonction de leur grade, ils n’ont pas la même arme. Les soldats et sous-officiers ont une épée de 80 centimètres et une carabine tandis que les officiers ont un esponton (lance défensive) et une épée.

Source : A. Loire, G. Mendella, La maison Militaire du Roi, prestige et valeur à la cour de Versailles, Ed. Soteca, 2016, St Cloud, pp. 14-15; 24 -25

Lucas Bertrand