Présidentielles 2022 : les programmes culturels des candidats

Le premier tour des présidentielles arrive à grand pas. Voici une sélection des principales propositions des candidats pour la culture. Pour retrouver toutes leurs propositions et leur programme complet, nous vous invitons à vous rendre sur le site internet de chaque candidat. Nous mettrons à jour notre article toutes les semaines afin de représenter tous les candidats.

VAlérie Pécresse (lr)

  • Mise en place d’une journée des héros français à l’école
  • Développement des sorties scolaires et jumelage de chaque école avec un établissement culturel de son territoire
  • Imposer à chaque grand établissement culturel de consacrer une part significative de son budget à la diffusion de ses créations partout en France
  • Développer une politique de commande auprès de jeunes créateurs en faveur des musées hors de Paris
  • Garder un réseau diplomatique et culturel étendu
  • Privilégier les pays qui partagent avec la France « une histoire ou des valeurs, ou qui présentent un intérêt stratégique clairement identifié« 
  • promouvoir la francophonie sur les cinq continents

JEan-Luc Mélenchon (Lfi)

  • Porter le budget consacré à l’art, à la culture et à la création à 1% du PIB par an
  • Etendre la gratuité de tous les musées
  • Soutenir la création, le spectacle vivant et l’appropriation par tous des œuvres et pratiques culturelles
  • Défendre une politique publique de l’art et de la culture
  • Améliorer le régime des intermittents du spectacle
  • Créer un centre national du jeu vidéo et développer une filière publique de formation dans ce domaine
  • Adopter une loi anti-concentration dans les médias, élire au Parlement les présidents de France Télévision et de Radio France.
  • Rendre obligatoire la parité dans la diffusion des compétitions sportives
  • Garantir un accès minimal gratuit à Internet et l’accès égal de chacun à Internet

ANne Hidalgo (ps)

  • Faire en sorte que toutes les scènes publiques puissent accueillir des artistes en résidence.
  • Réserver 10% de la programmation culturelle financée majoritairement par l’argent public aux nouvelles créations.
  • Accueillir 10 000 artistes dans les écoles dès l’année 2023, dans le cadre du renforcement de l’Éducation Artistique et Culturelle (EAC).
  • Créer un Erasmus culturel pour permettre une plus grande circulation des jeunes artistes et étudiants en art en Europe.
  • Développer les artothèques et médiathèques publiques destinées aux arts plastiques.
  • Investir les lieux publics pour que l’art devienne une réalité quotidienne pour tous.
  • Garantir la diversité dans les contenus, dans leurs expositions et leurs financements.
  • Limiter par la loi, la concentration des médias et de la diffusion de la création.

Nicolas dupont-aignan (dlf)

  • Gratuité des musées et des monuments historiques le dimanche pour les Français.
  • Intégrer le respect du patrimoine bâti et paysager dans la mise en œuvre du développement durable.
  • Renforcer les formations aux métiers du patrimoine.
  • Accompagner la création de parcs à thème historique en régions, sur le modèle du Puy-du-Fou.
  • Sanctuariser le 1% du budget de la nation dédié à la culture et consacrer 0,5% du budget de tous les grands programmes d’équipements publics à la création artistique
  • Offrir un « ticket découverte culturelle » par an à tous les Français à partir de 16 ans.
  • Mettre en place un véritable enseignement d’histoire de l’art dans les collèges et les lycées, avec création d’un CAPES dans cette discipline.
  • Augmenter les fonds de livres audios et en braille dans les bibliothèques et médiathèques.

Philippe Poutou (NPA)

  • Liberté complète de création et de diffusion
  • Garantie de rémunération des intermittents au moins égale au SMIC, assurée par les cotisations des employeurs à la Sécu
  • Défense des langues et cultures régionales, promotion de l’échange avec les cultures minoritaires ou extra-occidentales
  • Démantèlement de l’Arcom et création d’un organisme démocratique associant les journalistes, salariés des médias et usagers
  • Mise en place d’une législation anti-concentration des médias

ERic Zemmour (Reconquête !)

  • Préserver et sauver le patrimoine monumental
  • Former la jeunesse à la restauration du patrimoine et instituer une Maison des Compagnons du devoirs dans chaque département
  • Augmenter le financement du cinéma français
  • Faire connaître au grand public les œuvres de notre patrimoine artistique et culturel en imposant aux chaînes de télévision généralistes l’obligation de diffuser des programmes à caractère culturel
  • Instaurer un enseignement et une pratique véritables de la musique, de l’histoire de l’art et de l’art plastique au sein de l’école, du collège et du lycée en partenariat avec les institutions nationales et régionales
  • Obliger toutes les institutions culturelles recevant des subventions de l’État à faire des tournées régulières dans les établissements scolaires publics
  • Créer un grand ministère d’État du Savoir et de la Transmission qui regroupera l’Instruction publique, l’Enseignement supérieur et la Culture
  • Privatiser les chaînes généralistes et d’information du service public audiovisuel
  • Valoriser nos terroirs et maintenir l’information de proximité

Marine Le Pen (RN)

  • Privatiser l’audiovisuel public et supprimer la redevance

Yannick jadot (EELV)

  • Affecter 1 milliard d’euros supplémentaire par an au budget du ministère de la Culture et augmenter la part dédiée à la création à hauteur de 25 %.
  • Reconnaître les langues régionales et minoritaires
  • Créer une loi Evin pour le climat pour supprimer la publicité pour les produits les plus polluants et interdire les écrans numériques publicitaires.
  • Ériger une autorité de régulation publique pour lutter contre la concentration des géants du numérique et les dérives des algorithmes en France et durcir les lois contre les monopoles à l’échelle européenne

Fabien Roussel (PCF)

  • organisation d’états-généraux de la culture, interdisciplinaires et décentralisés
  • Création d’un grand ministère de la Culture, de l’Education populaire et des Médias
  • Augmentation de l’ordre de 30% des budgets publics
  • Défense et renforcement de la liberté de création, soutien des métiers des arts et de la culture
  • Mise en place d’un plan national pour l’éducation artistique à l’école, de la maternelle à l’université.

Emmanuel Macron (Lrem)

  • supprimer l’impôt sur la redevance audiovisuelle
  • protéger l’information indépendante
  • étendre le Pass culture pour accéder plus jeune à la culture
  • lancer de nouvelle commandes publiques artistique à travers la France pour soutenir les jeunes créateurs
  • investir pour construire des métavers européens, proposer des expériences en réalité virtuelle autour de nos musées et patrimoine.

Nathalie Arthaud (lo)

Bien qu’il n’y ait pas de section dédiée à la culture dans le programme de Nathalie Arthaud, elle assurait dans une interview pour Franceinfo vouloir :

  • consacrer l’argent public au développement de bibliothèques, à l’éveil à la culture scientifique.
  • permettre l’accès à des salles de cinéma ou de théâtre à des prix abordables.
  • recruter dans l’éducation pour y développer tous les domaines artistiques et culturels dès le plus jeune âge

Jean Lassalle (résistons !)

  • orienter les financement publics vers la création indépendante
  • conditionner le financement public des médias privés et de la culture à l’indépendance des propriétaires
  • créer un fond dédié pour subventionner les lieux culturels qui facilitent l’accès aux plus défavorisés
  • revaloriser le statut et le salaire des intermittents du spectacles
  • créer la Fête des Sports, la Fête de l’engagement et la Fête du Savoir
  • entretenir nos paysages, chemins et cours d’eau
  • défendre les traditions populaires et les pratiques ancestrales (chasse et pêche)

Sources : sites internet des candidats.