« L’hiver arrive » … sur la fin du Moyen Âge

Non classé

Réchauffement climatique, fonte des glaces, espèces en voie de disparition… Voilà des termes qui prennent aujourd’hui de plus en plus d’ampleur et qui nous sont plus que familiers, dans un contexte XXI ème siècle où l’environnement devient un sujet extrêmement politisé. De fait, le climat a souvent joué un rôle majeur dans l’évolution des hommes, et pas toujours dans le sens d’une tendance au réchauffement. Au contraire, la fin du Moyen-Age a vu s’ouvrir une longue période de refroidissement climatique globalisé qui durera environ cinq siècles, période connue sous le nom de « Petit Âge glaciaire » (ou PAG, pour les intimes…). Cet épisode climatique majeur nous invite à nous interroger de la manière suivante : comment s’adapter face à un climat qui change et devient extrême ? Problématique on ne peut plus actuelle…

Scène d’hiver avec patineurs et trapes aux oiseaux, P. Bruegel – 1566 Bruxelles, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Notre Dame de la Belle Verrière, Cathédrale de Chartres

Moyen Âge central, Non classé, Patrimoine religieux

Notre Dame de la Belle Verrière, une oeuvre d’art miraculée…

Lors de l’incendie de 1194, la cathédrale romane de Chartres est dévastée. De cette tragédie seuls quelques vitraux réalisés au XIIème siècle sont restés intactes, miraculeusement épargnés par le feu. Parmi ces quelques chanceux nous pouvons citer les panneaux datant de 1180 et représentant la Vierge Marie tenant sur ses genoux l’Enfant Jésus. Rapidement l’Eglise fut reconstruite et ce selon les principes de l’architecture gothique, architecture permettant notamment au vitrail de prendre davantage d’ampleur, et donc de visibilité, notamment grâce aux grandes dimensions des baies. De plus, il est important de rappeler que ces verrières, réalisées sur place au XIIIème siècle font parties d’un ensemble majeur considérés comme l’un des mieux conservés de cette période, une raison de plus de venir visiter la cathédrale !