Héritages

L’oenotourisme, centré sur l’activité viticole, s’est développé en France dans les années 1950 lors de la création de la première route des vins française : la route des Vins d’Alsace. Son objectif est d’offrir aux voyageurs un tourisme plus humain qui privilégie les rencontres et les moments de partage tout en leur permettant de découvrir le patrimoine d’une région. En effet, l’oenotourisme met en avant à la fois la richesse du patrimoine viticole français mais également celle des patrimoines culturels et gastronomique de chaque région. 

La France, en plus d’être la première destination touristique au monde, est également le premier pays producteur de vin. Notre pays est connu dans le monde entier pour ses nombreux vignobles, et les routes des vins françaises ont été tracées dans le but d’en découvrir leurs diversités et d’en faciliter leur accès. D’après Atout France, l’oenotourisme attirait 10 millions de touristes en 2016.

L’oenotourisme s’adresse à tous les curieux, experts ou novices, aventuriers ou non, désireux d’en apprendre plus sur les appellations, les cépages, la qualité des vins, l’histoire d’un domaine et plus largement l’histoire et la culture d’une région. Les routes des vins permettent de revitaliser certains territoires souvent oubliés face aux métropoles ou aux bords de mer plus attractifs lors de la saison estivale. 

Cet été, Héritages s’est intéressé à la route des Vins d’Occitanie. Le territoire viticole d’Occitanie regroupe les anciennes régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées. Il représente 280 000 hectares de vignes, ce qui en fait le plus grand vignoble du monde. De nombreux circuits ont été pensés pour accueillir différents types de transports, vélo, moto, cheval, voiture, ou bien les bons vieux pieds… Sur cette route se trouvent de nombreux trésors architecturaux (pont du Gard, Abbaye de Valmagne, Cité de Carcassonne…), gastronomiques (huile d’olive, huitres, miel, truffes…), en plus de terroirs viticoles très diversifiés dont font partie certains des plus anciens vignobles français qui charmeront les passionnés d’ampélographie – la botanique relative à la vigne, au cépage et au raisin.

Le vignoble d’Occitanie regroupe 87 vins d’appellation dont 51 AOP (appellation d’origine protégée). On retrouvera notamment des Gaillac, des Cahors, des Saint-Chinian, Pic-Saint-Loup ou encore Côtes du Roussillon. 19 vignobles d’Occitanie ont obtenu le label Vignobles & Découvertes, gage de qualité, créé en 2009 et attribué par Atout France après recommandation du Conseil Supérieur de l’Oenotourisme. 

L’oenotourisme, lourdement touché par la crise sanitaire, cherche toujours à s’améliorer afin d’attirer chaque année plus de monde. Il tient son succès dans la diversité de ses offres et sa souplesse d’organisation en fonction des désirs de chacun.

Sources :
https://www.petitfute.com/r19-occitanie/actualite/m4-idees-week-end-et-vacances/a11176-routes-des-vins-en-occitanie.html
https://saybus.fr/publications/loenotourisme-en-france/
http://www.atout-france.fr/content/oenotourisme
https://www.vinotrip.com/fr/route-des-vins-languedoc-roussillon
https://www.vinotrip.com/fr/route-des-vins-sud-ouest
https://blog.ruedesvignerons.com/guide-des-destinations/route-vins-languedoc/
https://www.tourisme-occitanie.com/loisirs/local-et-gourmand/route-vins/vignoble-occitanie/

Par Anne Charlotte Phan pour Héritages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *