Héritages

La Cité de Carcassonne, site unique au monde, existe depuis près de 2500 ans. Ses défenses, irrégulières et d’aspect différent, sont marquées par l’histoire et par les époques qu’elles ont traversées. Habitée depuis l’Antiquité, la Cité de Carcassonne a d’abord été une villa romaine puis un vicomté médiéval sous la dynastie des Trencavel au XIIe siècle. Accusée de complicité avec les Cathares, elle sera assiégée et passera au pouvoir royal par l’intermédiaire d’un sénéchal (officier au service du roi) suite à la croisade des Albigeois (1209-1229). C’est à cette époque qu’elle devient une place forte à double mur d’enceinte.

Quelques siècles plus tard, au XIXe, la ville est au bord de la démolition. Viollet-le-Duc et à sa suite Paul Boeswillwald, entreprennent de longs travaux s’étendant sur plus de cinquante ans (1853-1911). Ils déconstruisent, reconstruisent, restaurent, pour redonner à la Cité son aspect médiéval. Telle que nous la connaissons aujourd’hui, la cité est un chef-d’Å“uvre d’architecture militaire gallo-romaine et médiévale. Elle occupe une butte d’environ sept hectares, est entourée de trois kilomètres de remparts, de deux enceintes fortifiées (du IVe et du XIIIe siècle), de quatre portes et cinquante-deux tours. Au cÅ“ur de ce dispositif de défense, se trouve le château comtal. L’accès au village médiéval, toujours habité, se fait de jour comme de nuit par la Porte Narbonnaise et la porte d’Aude. 

Le château comtal et les remparts sont classés au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO depuis 1997. Le centre ville de Carcassonne, dit Bastide Saint-Louis, a quant à lui été labellisé Ville d’art et d’histoire en 2015. De nombreux parcours guidés sont proposés : une visite du château pour découvrir l’histoire de la Cité et son système de défense, une visite du rempart gallo-romain Nord ou bien une visite du rempart médiéval Ouest plus tourné sur l’histoire religieuse du lieu. Des visites en réalité virtuelle, des visites thématiques, des chasses aux trésors sont organisées pour découvrir l’histoire de la Cité de manière ludique.

Il est évidemment possible de faire sa propre visite de la Cité, à travers les petites ruelles, à la découverte de la ville médiévale, du théâtre de la cité, de la basilique Saint-Nazaire elle aussi restaurée par Viollet-le-Duc, dont certains vitraux datent du XIIIe siècle. Pour accompagner vos visites, l’application Carcassonne interactive a mis en place un escape game dans la Cité médiévale et un jeu de piste dans la Bastide Saint-Louis. D’autres applications sont dédiées aux plus jeunes, comme l’application Castrum permettant de retracer l’épopée des Cathares au XIIIe siècle en incarnant un seigneur occitan du Moyen-Age. 

La ville de Carcassonne fait vivre depuis plusieurs années le projet Opération Grand Site impliquant tant les acteurs locaux (habitants et commerçants) que les touristes. Son but est de “faire vivre la Cité de Carcassonne et son territoire élargi”. L’Opération Grand Site permet de valoriser à la fois la Cité, la ville et la région par un programme d’actions défini sur plusieurs années. Elle porte par exemple une importance particulière aux habitants et commerçants de la Cité afin qu’ils deviennent ambassadeurs d’un message culturel et patrimonial auprès des touristes.

Liens utiles :
http://www.remparts-carcassonne.fr/Explorer/Histoire-des-remparts-de-Carcassonne
https://www.carcassonne.org/article-page/la-cite-medievale
http://www.grandsite-carcassonne.fr/
http://www.grandsite-carcassonne.fr/wp-content/uploads/2018/07/volume_1_document_cadre_projet_ogs_carcassonne08062016.pdf
https://www.audetourisme.com/fr/a-voir-a-faire/incontournables/cite-carcassonne/

Par Anne Charlotte Phan pour Héritages